Le Critère 2 et la conception des prestations

Crédit : Alan Levine – pxhere.com

Dans ce texte nous présentons quelques éléments concernant le Critère 2 du Référentiel National Qualité (RNQ).

Ces explications sont destinées aux organismes de formation de taille modeste et ne concernent que l’activité “Actions de formation”. Les informations avancées peuvent tout de même être utiles pour les autres activités (bilan de compétence, VAE, apprentissage)

Si vous connaissez peu les exigences de Qualiopi, munissez-vous du Guide de lecture du RNQ pour une lecture conjointe.

Avant de lire ce billet, il faudrait avoir lu au préalable

Si vous n’êtes pas à l’aise avec les notions pédagogiques, n’hésitez à prendre quelques heures pour lire des ouvrages (pour les nuls ! par exemple) ou suivre des modules d’OpenClassrooms ou autre.

Vous pouvez aussi nous contacter et suivre l’une de nos formations de formateurs.

Rappel : le RNQ ne donne pas de titres aux critères et indicateurs. Pour vous faciliter la lecture, la compréhension et la mémorisation du RNQ, nous avons attribué des titres au critère et à ses indicateurs.

Notes concernant la sous-traitance : Lorsque des organismes interviennent tout le temps en sous-traitance, certains indicateurs du RNQ ne sont pas audités.

Nous distinguerons donc :

  • les “100% sous-traitants” qui ne travaillent qu’en tant que sous-traitant (pour leurs activités de formation)
  • et les “sous-traitants partiels” qui travaillent parfois en tant que sous-traitant mais vendent aussi parfois directement leurs prestations (pour leurs activités de formation)
  • dans les 2 cas, on ne considère que l’activité de formation : action de formation, bilan de compétences, VAE, apprentissage… (on peut être “100% sous-traitant” pour la formation et vendre à coté des prestations de service, etc)

Pour chaque indicateur, nous préciserons ce qui se passe pour la sous-traitance. Vous trouverez à chaque fois plus d’information dans la V9 du Guide de lecture du RNQ.

Dans la suite nous utiliserons le vocabulaire du catalogue du CPF : Formation => Action de formation => Session de formation.

Les étapes de la préparation d’une formation :

Le critère 2 concerne le processus de conception et préparation d’une prestation.

Avant de passer les indicateurs un par un, reprenons le déroulé classique de la préparation des prestations de formation.

On peut simplifier cette préparation ainsi :

Ce qui donnerait à partir du référentiel RNQ :

Critère 2- Indicateur 4 : Analyser le besoin

  • Opportunité détectée => Analyse d’un besoin hypothétique => Programme de formation “sur étagère”
  • Besoin énoncé dans une demande prospect => programme construit sur mesure ou adapté d’un programme sur étagère

Critère 2- Indicateur 5 : Identifier les objectifs opérationnels

  • A partir de l’analyse du besoin, déterminer les objectifs opérationnels métier (être capable de …)
  • S’assurer qu’ils seront évaluables pendant la formation

Critère 2- Indicateur 6 : Préparer le déroulé de la formation

  • Découper le temps de formation en séquences pédagogiques conduisant chacune à l’atteinte d’un ou plusieurs objectifs
  • Préparer les outils pour les évaluations des acquis en cours et/ou en fin de séquence
  • Décrire et préciser les méthodes, moyens et outils ainsi que des compétences métier et pédagogiques nécessaires pour chaque séquence

Critère 2- Indicateur 7 : Prendre en compte l’examen de certification (s’il existe)

  • Croiser les compétences qui seront acquises pendant la formation et les compétences du référentiel de l’examen de certification

Critère 2- Indicateur 8 : Préparer l’outil de positionnement

  • Identifier les compétences qui seront nécessaires à l’entrée en formation (prérequis)
  • Préparer l’outil de positionnement (QCM, grille, entretien, …) qui permettra de s’assurer des prérequis

Avec ce survol, on comprend bien la construction des indicateurs de Qualiopi, que nous allons maintenant détailler.

Critère 2 – Conception des prestations

Voici l’énoncé du critère 2 :

L’identification précise des objectifs des prestations proposées et l’adaptation de ces prestations aux publics bénéficiaires lors de la conception des prestations

Ce critère concerne donc la conception des prestations. C’est donc un processus de réalisation et il est particulièrement délicat. Comment espérer satisfaire un client avec une prestation mal conçue ?

Il faudra ici distinguer les formations sur étagère et les formations sur mesure, sans oublier que la distinction (en terme de conception) peut être fine car les unes peuvent dériver des autres, et inversement.

Nous démarrerons le processus avec l’identification et l’analyse des besoins et le terminerons au seuil de la réalisation de la prestation.

Bien évidemment, si les besoins sont mal compris ou incomplets, la prestation ne satisfera pas le stagiaire, ni son employeur, ni le financeur.

De même si les besoins sont bien compris et complets, mais que la prestation est mal préparée, la satisfaction ne sera pas au rendez-vous.

Ce critère réunit les indicateurs 4 à 8.

Document majeur pour satisfaire les exigences de ces indicateurs : la fiche de suivi de la formation (parfois appelée aussi fiche de suivi de la prestation ou de l’affaire) qui contiendra in fine tous les éléments concernant la prestation.

Notamment :

  • une synthèse des besoins recueillis auprès du prospect et de leur analyse
  • l’adaptation de la prestation à ses besoins,
  • mais aussi le résultat de la vérification des prérequis.

Important : le guide de lecture liste pour chaque indicateur une suite de preuves possibles. Ce ne sont que des exemples et vous pouvez vous affranchir de cette liste si vous avez d’autres documents susceptibles de prouver votre respect de cet indicateur.

Pour bien travailler : la démarche Qualiopi vous oblige à gérer votre OF d’une nouvelle manière. Ce que vous allez modifier et/ou mettre en place doit correspondre à cette nouvelle manière de travailler au quotidien.

Si vous préparez des documents pour l’audit, vous vous tirez une balle dans le pied ! Vous ferez tout le travail mais n’en retirerez aucun bénéfice en terme de fidélisation des clients et/ou de bouche à oreille.

Indicateur 4 : Analyse des besoins

Voici l’énoncé de l’indicateur 4 du critère 2 :

Le prestataire analyse le besoin du bénéficiaire en lien avec l’entreprise et/ou le financeur concerné(s).

Non-conformité : majeure même si non-respect partiel.

Nouvel entrant : pas d’allègement

OF avec Label CNEFOP : non audité

100% sous-traitant : pas d’allégement

A comprendre : même si cela peut sembler évident, il est nécessaire d’étudier les besoins du bénéficiaire.

Par “besoins”, on entend les besoins exprimés en termes

  • de tâches métier (j’ai besoin de discuter régulièrement avec des acheteurs chinois)
  • de compétences techniques à acquérir (je dois être capable de créer des formules de calcul avec Excel)
  • mais aussi tous les autres besoins énoncés, par exemple : obligatoirement en présentiel, apprenant mal voyant, réalisation en anglais, etc

Remarque préalable : pour les formations sur étagère, le besoin a été défini et étudié par le personnel de l’OF suite à une étude marketing, la détection d’une opportunité commerciale, des réflexions stratégiques, etc

Lorsqu’un prospect contacte l’OF, on recueille les besoins énoncés et on les étudie de manière à :

  • choisir la prestation la mieux adaptée dans le cas des formations sur étagère ou
  • préparer une prestation qui corresponde exactement aux besoins dans le cas des formations sur mesure.

Recueillir et analyser les besoins permettra donc

  • d’envisager des créations et/ou adaptations pédagogiques
  • de déterminer les contraintes techniques à prendre en compte
  • de décider de la faisabilité de la prestation
  • et de calculer le prix de la prestation

Il sera nécessaire de conserver les éléments ayant conduit à ces décisions (une synthèse suffit).

Plus-value : une bonne analyse des besoins est importante : elle permettra d’échanger avec le client et de préparer exactement la formation attendue et nécessaire. Par ailleurs, les éléments de cette analyse pourront aussi vous être utiles en cas de litige avec le bénéficiaire ou le financeur. Enfin, votre OF et vous-même acquerrez rapidement ces compétences précieuses : savoir écouter le client et comprendre sa demande !

Ce qui intéresse l’auditeur : tout document qui prouve que cette analyse a été réalisée pour les prestations échantillonnées et en particulier tout document qui synthétise les besoins identifiés.

Dans le cas de formations sur étagère, tout document précisant le public et les besoins présupposés (fiche programme de la formation par exemple). Dans le dossier de la formation, il vérifiera alors l’adéquation entre les besoins présupposés et les besoins énoncés par le prospect.

Pour les nouveaux entrants, il n’y a pas de mention explicite mais l’auditeur demandera comment vous envisagez d’étudier les besoins (grille d’analyse, compte rendu d’entretien, etc). Il vous demandera aussi comment vous envisagez d’enregistrer la synthèse cette étude (document modèle, zone de saisie dans un logiciel de gestion, etc).

Enfin, si vous êtes intervenu en sous-traitance, il faudra montrer que ces besoins vous étaient connus et que vous en avez tenu compte.

Comment préparer cet indicateur : Il faut distinguer 2 cas et ne pas oublier que l’auditeur regardera sûrement un ou plusieurs dossiers de formation.

1er cas : le dossier de formation concerne une formation sur mesure. Rédigez une synthèse des discutions et/ou des échanges de mails que vous avez avec le prospect et/ou le bénéficiaire.

2ième cas : le dossier de formation concerne une formation sur étagère. Tout d’abord, ce dossier doit contenir la fiche programme contenant le public visé et l’énoncé des besoins imaginés.

Cette fiche suffit pour montrer qu’une analyse des besoins (imaginés) a bien été réalisée : cette formation n’existerait pas si vous n’aviez pas déterminé et analysé des besoins !

Mais il faudra aussi montrer que les besoin des bénéficiaires (apprenants) énoncés par votre prospect correspondent bien aux besoins que vous avez imaginés pour cette formation sur étagère.

Pour cela, vous pouvez préparer en amont un questionnaire qui vous permettra de relever les besoins effectifs auprès des bénéficiaires. Vous pourrez ainsi vous assurer que les compétences visées par la formation sur étagère correspondent bien aux besoins des bénéficiaires.

Dans les deux cas, dans votre fiche de suivi de la formation, créez une zone de saisie “Analyse des besoins : compétences/contraintes/handicaps :” et n’oubliez pas de la compléter pour TOUS les dossiers, sinon la sanction sera immédiate : non-conformité majeure même en cas de non-respect partiel.

Attention : le guide de lecture précise ce qui est attendu en cas de situation de handicap. Les besoins en compensation doivent aussi être relevés et notés dans la fiche de suivi et ultérieurement, dans le programme, le devis et/ou la convention de formation.

Indicateur 5 : Définition des objectifs opérationnels évaluables

Voici l’énoncé de l’indicateur 5 du critère 2 :

Le prestataire définit les objectifs opérationnels et évaluables de la prestation.

Non-conformité : majeure même si non-respect partiel.

Nouvel entrant : pas d’allègement

OF avec Label CNEFOP : non audité

100% sous-traitant : pas d’allégement

A comprendre : pour chaque prestation (autrement dit chaque dossier de formation), il faut préciser les objectifs opérationnels qui répondent aux besoins et conditions relevés et étudiés à l’indicateur 4.

Par “opérationnel”, il faut comprendre : “à l’issue de la formation, l’apprenant sera capable de ” suivi d’un verbe d’action et d’un complément correspondant à l’une des tâches de son métier.

Un conseil : restez réaliste. Les objectifs doivent être évaluables et vous devrez préciser comment vous allez les évaluer. A mon avis, il est difficile de dépasser 4 objectifs opérationnels par jour de formation.

Ces objectifs seront ensuite indiqués tels quels dans la fiche programme de la formation, la fiche de suivi de la prestation, le devis et/ou la convention de formation (cf indicateur 1 dans le cas des informations diffusées au public).

Pour prouver que l’objectif est évaluable, rien de tel que de s’obliger à indiquer comment vous allez l’évaluer !

Plus-value : cet indicateur est un vrai garde-fou : si vous n’arrivez pas à énoncer les objectifs et leur méthode d’évaluation, demandez-vous si vous êtes vraiment en train de préparer une formation qui amènera l’apprenant à de nouvelles compétences !

Ces objectifs seront communiqués au prospect à travers le devis ou le programme de la formation : les bénéfices que les apprenants tireront de votre offre seront évidents et votre offre sera plus claire.

Autre intérêt : pour la préparation de la prestation, il suffira de définir des objectifs pédagogiques et des séquences pédagogiques correspondant aux objectifs opérationnels.

Et pour la réalisation, les objectifs et surtout leur méthode d’évaluation auront déjà été étudiés.

A noter aussi que ces éléments pourront vous être utiles en cas de litige avec le bénéficiaire ou le financeur.

Ce qui intéresse l’auditeur : pour les prestations échantillonnées, tout document qui prouve que vous avez défini des objectifs opérationnels et que vous avez prévu comment ils seront évalués. Parmi ces documents se trouvent souvent la fiche de suivi, le programme de la formation ou la convention de formation.

Comment préparer cet indicateur : Prévoir dans les documents tels le modèle de fiche de suivi, le modèle de programme, le modèle de devis, le modèle de convention de formation, un item “Objectifs : “ (cf. les modèles de convention de la Drieets d’Ile de France).

Vous pouvez aussi indiquer “Objectifs opérationnels : ” ou “Objectifs pédagogiques : ” (cf les modèles de programme de formation de l’AFDAS).

Pour la question de l’évaluation, renseignez sur les mêmes documents, un item “Modalités d’évaluation : “. Vous préciserez quand et comment seront évalués les objectifs. Par exemple : “Le formateur évaluera les acquis en utilisant des exercices pratiques à la fin de chaque séquence pédagogique et un exercice pratique de synthèse en fin de formation.”

En fait nous ne sommes pas très loin de l’indicateur 1 …

Ne pas oublier de compléter ces 2 items pour TOUS les dossiers, sinon la sanction sera immédiate : non-conformité majeure même en cas de non-respect partiel

Indicateur 6 : Adaptation des contenus et modalités

Voici l’énoncé de l’indicateur 6 du critère 2 :

Le prestataire établit les contenus et les modalités de mise en œuvre de la prestation, adaptés aux objectifs définis et aux publics bénéficiaires.

Non-conformité : majeure même si non-respect partiel.

Nouvel entrant : pas d’allègement

OF avec Label CNEFOP : non audité

100% sous-traitant : pas d’allégement

A comprendre : A partir des besoins (indicateur 4) et des objectifs (indicateur 5), vous devez maintenant déterminer le déroulé pédagogique, découpé en séquences, mais aussi les modalités techniques et pédagogiques de sa réalisation.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec ces notions, n’hésitez à prendre quelques heures pour lire des ouvrages (pour les nuls ! par exemple) ou suivre des modules d’open class room.

Plus-value : Avec ces éléments vous saurez exactement ce que vous devez faire pendant la réalisation de la formation. Vous aurez complétement balisé le chemin jusqu’aux objectifs et pendant la réalisation, vous pourrez vous consacrer au groupe et à l’animation.

Un bon test : ce que vous avez écrit suffira-t-il si vous confiez la réalisation de la prestation à un sous-traitant au dernier moment ? Au fait, avez-vous identifié les compétences que celui-ci doit posséder pour cette prestation ?

Par ailleurs, ces éléments pourront vous être utiles en cas de litige avec le bénéficiaire ou le financeur. Ils correspondent à vos engagements et décrivent aussi les limites de cet engagement.

Ce qui intéresse l’auditeur : pour les prestations échantillonnées, tout document qui prouve que vous avez déterminé le déroulé pédagogique et que vous avez étudié (ou au moins précisé) les modalités de la réalisation de la prestation et les compétences que l’intervenant doit posséder.

Ici aussi, vous pouvez utiliser comme preuves

  • un document contenant un tableau ayant pour colonnes : objectif / contenu / méthode pédagogique / modalité d’évaluation / compétences formateur et une ligne par objectif de l’indicateur 5.
  • la fiche de suivi, le devis et/ou la convention de formation qui contiendront dans des items des résumés de ces informations.

En cas d’adaptation pour un public particulier (vrais débutants par exemple) ou pour des stagiaires en situation de handicap, expliquer l’adaptation des modalités.

Attention : les modalités pratiques devront être identiques à celles de la convocation de l’indicateur 9.

Comment préparer cet indicateur : créer pour chaque formation un document contenant un tableau ayant pour colonnes : Objectifs (être capable de …); Contenu (séquence pédagogique); Méthode pédagogique; Modalité de réalisation; Durée; Moyens techniques; Moyens humains; Ressources pédagogiques; Prérequis; Outils de positionnement; Méthode et outils d’évaluation.

Vous pouvez vous inspirer des documents habituels de l’ingénierie pédagogique.

Compléter les modèles de programme, de fiche de suivi ou de convention de formation en ajoutant les items “Contenu :” ou “Programme :” et soit une seule item “Modalités :”, soit 2 items : “Modalités techniques : “ et “Modalités pédagogiques : “

Un point à ne pas oublier : préciser les compétences pédagogiques mais aussi métier que le formateur doit avoir ! Dans les modèles, ajouter un item “Intervenant :” qui précise les compétences du formateur qui assurera la formation (son identité n’est pas nécessaire).

Ne pas oublier de compléter ces items pour TOUS les dossiers, sinon la sanction sera immédiate : non-conformité majeure même en cas de non-respect partiel

Indicateur 7 : Adéquation du contenu aux exigences de la certification

Voici l’énoncé de l’indicateur 7 du critère 2 :

Lorsque le prestataire met en œuvre des prestations conduisant à une certification professionnelle, il s’assure de l’adéquation du ou des contenus de la prestation aux exigences de la certification visée.

Non-conformité : majeure même si non-respect partiel

Nouvel entrant : pas d’allègement

OF avec Label CNEFOP : pas d’allègement

100% sous-traitant : pas d’allégement

A comprendre : Si une formation se termine par un examen de certification professionnelle du RNCP (cas d’une formation financée par le CPF notamment), il faut prouver que

  • vous êtes habilité à former par l’organisme qui propose cette certification i.e. vous pouvez inscrire des stagiaires à l’examen (ajouté dans la V8)
  • vous avez vérifié au préalable que le contenu de la formation que vous allez délivrer est cohérent avec le référentiel de la certification.

Depuis la version 7 du guide de lecture, cette exigence n’est plus demandée pour les formations conduisant à un examen pour une certification du répertoire spécifique (RS) de France Compétences.

Plus-value : elle est évidente pour l’apprenant. Sans cette vérification, vous risquez d’envoyer à l’examen un apprenant qui n’aura pas acquis les compétences évaluées à cet examen. Super service que vous lui rendez !

Cette vérification vous évitera donc de délivrer une formation qui ne correspond pas à l’examen et évitera donc une insatisfaction légitime du stagiaire, de son employeur et de son financeur.

Ce qui intéresse l’auditeur : si une formation certifiante se trouve parmi les prestations échantillonnées, il vous demandera comment vous vous êtes assuré de la cohérence entre le contenu de la formation et le référentiel de la certification.

S’il n’y a pas de formation certifiante dans les prestations échantillonnées mais que certaines de vos formations sont dans ce cas, il vous posera peut être la question en toute généralité et vous demandera une preuve.

Comment préparer cet indicateur : Pour chaque certification que vous proposez, soyez sur de disposer d’un contrat avec l’organisme certificateur indiqué dans la fiche RNCP de la certification visée. Sans cela, vous n’allez pas pouvoir inscrire de candidat et vous risquez de gros déboires.

Faites ensuite un tableau avec dans la 1ère colonne le N° de version du référentiel et les compétences du référentiel de cette certification.

Puis pour chaque dossier de formation conduisant à cette certification, dans une nouvelle colonne, cochez à l’aide du contenu précisé à l’indicateur 6, les compétences du référentiel couvertes par votre formation.

Vous obtiendrez ainsi un tableau où sont croisées les compétences du référentiel et les compétences de chaque formation certifiante.

Vous pouvez aussi préparer le contenu de la formation (indicateur 6) en utilisant le contenu du référentiel de la certification visée. C’est simple comme un copier/coller !

Attention : il faut effectuer ce contrôle pour TOUS les dossiers de prestations certifiantes sinon la sanction sera immédiate : non-conformité majeure même en cas de non-respect partiel.

Indicateur 8 : Positionnement et évaluation à l’entrée, prérequis

Voici l’énoncé de l’indicateur 8 du critère 2 :

Le prestataire détermine les procédures de positionnement et d’évaluation des acquis à l’entrée de la prestation.

Non-conformité : mineure si dispositif existant mais incomplet.

Nouvel entrant : pas d’allègement

OF avec Label CNEFOP : pas d’allègement

100% sous-traitant : pas d’allégement

Remarque : pour cet indicateur, on utilise le mot “positionnement” comme synonyme “d’évaluation des compétences avant la prestation”. In extenso dans le guide de lecture : “procédé permettant de situer le bénéficiaire par rapport aux objectifs visés de la prestation, en vue d’adapter la prestation au profil du bénéficiaire”

A comprendre : Il est nécessaire d’évaluer les compétences et connaissances de chaque bénéficiaire avant la prestation. Ce positionnement permettra :

  • de s’assurer que les prérequis sont bien présents et que la personne a les compétences nécessaires pour suivre la formation
  • et ensuite d’évaluer les progrès effectués durant la prestation.

Il est donc demandé d’avoir une procédure de positionnement (formalisée) et de l’utiliser : entretien oral, QCM, etc.

Si vous êtes intervenu en sous-traitance, et que cette responsabilité a bien été notée dans votre contrat, il faudra montrer que vous avez appliqué cette procédure.

Plus-value : utiliser systématiquement cette procédure vous évitera d’avoir parmi les bénéficiaires, un participant qui n’est pas du tout au niveau du groupe.

Cette épine vous obligerait à modifier le déroulé pédagogique, voire à sacrifier les objectifs les plus ambitieux.

Évidemment cela générerait une insatisfaction légitime chez les autres participants, mais aussi chez leurs employeurs et leurs financeurs.

Autre plus-value : le jour de la formation, le formateur connaitra le niveau de chacun des participants. Il pourra même demander nominativement aux plus faibles de s’assoir près de lui !

Ce qui intéresse l’auditeur : l’auditeur vérifiera si une ou plusieurs procédures ont été rédigées et si elles ont été mises en œuvre dans les prestations de l’échantillon. Si une prestation est sans prérequis, il est nécessaire de l’indiquer formellement dans les documents de cette prestation.

Comment préparer cet indicateur : la première chose à faire est d’inclure dans tous les modèles de documents un item “Prérequis : “ et de faire en sorte que ces prérequis soient évaluables.

Pour la procédures de positionnement, on peut par exemple, prévoir pour les formations sur étagère, l’utilisation de grilles de positionnement, de quizz, QCM, etc. Ces outils peuvent être complétés par le bénéficiaire chez lui et, en début de prestation, un exercice confirmera le niveau.

Pour les formations sur mesure, on peut par exemple prévoir un simple entretien téléphonique. On peut aussi prévoir une grille de positionnement (ou le QCM) qui sera complétée par un entretien téléphonique.

Notez que dans les 2 cas, on prend quand même le risque d’avoir un bénéficiaire qui surévalue son niveau.

Enfin, dans la fiche de suivi de la prestation, prévoir un item “Positionnement :” et veiller à ce qu’il soit systématiquement complété

  • soit par la mention “Grilles de positionnement complétées” (et les grilles sont bien dans le dossier !)
  • soit par la mention “Positionnement oral de M. ou Mme … réalisé le …”. Une phrase précisera alors que le niveau du bénéficiaire est suffisant.

Évidemment, pour une formation avec 18 apprenants, cela prend du temps de les positionner tous mais ne soyons pas mesquins : souvent, le prix de la prestation dépend du nombre d’apprenants et ceci justifie cela.

En cas de dispositif existant mais incomplet, on aura droit à une non-conformité mineure.

Et maintenant

Avec ces indicateurs, nous venons de passer en revue le processus de conception et de préparation des prestations.

Bien entendu, ces explications sont destinées aux organismes de formation de taille modeste et ne concernent que l’activité “Actions de formation”.

Comme pour le critère 1, dans ce qui précède, le plus important, c’est sûrement l’indication “plus-value” et il ne faut pas oublier que ce que vous mettrez en place doit devenir votre quotidien.

Concevez-le intelligemment sans trop penser à l’audit et à l’auditeur. Lorsque le fruit est mûr, il tombe directement dans la main tendue !

Dans notre prochain billet, nous nous intéresserons au critère 3 qui concerne la réalisation de la prestation.

N’hésitez pas à commenter : ce texte manque peut-être de précision, je suis peut-être passé à côté de quelque chose. Et si vous le trouvez utile, faites passer !

Nous répondons par mail à tous les commentaires et à toutes les questions rédigés en Français. Il est donc normal que les réponses aux messages ne figurent pas ci-dessous.
Si vous trouvez difficile de préparer Qualiopi, n’hésitez pas à nous contacter.
Nous avons l’habitude d’accompagner les organismes de formation, même modestes, vers la certification Qualiopi.

48 comments on “Le Critère 2 et la conception des prestations

  • Valérie says:

    Bonjour,

    Je vous remercie infiniment pour ce blog qui est très accessible clair et détaillé.
    Serait il possible d’obtenir le modèle de fiche de suivi s’il vous plait ?
    Je vous remercie par avance.

    Reply
  • Cécile Schwartz says:

    Bonjour,

    Un grand merci et bravo pour cette mine d’informations très claires et qui permet d’y voir clair sur les attendus.

    Serait-il possible d’avoir accès à cette fiche de suivi et à l’exemple de compte-rendu de formation

    Cordialement

    Reply
  • Delphine says:

    Bonjour,

    Je viens de tomber sur votre article car j’ai bcp de mal à expliquer à certains de nos formateurs le concept de compte rendu de formation. Trop nombreux sont ceux qui n’entendent pas qu’une mention “RAS” n’est plus suffisante pour Qualiopi.
    Me serait-il possible de recevoir la fiche exemple dont vous faîtes mention svp?
    Je vous en remercie par avance.

    Reply
  • mélanie says:

    Bonjour,

    Un grand merci pour ces précieuses informations.
    Seule gérante de mon centre de formation, c’est parfois difficile de s’y retrouver. Je vais bientôt passer l’audit de surveillance…
    Serait-il possible également d’avoir accès à cette fiche de suivi et un exemple de compte-rendu de formation

    Je vous en remercie d’avance.

    Bien cordialement

    Reply
  • Kevin Abadie says:

    Bonjour,

    Merci pour ces précieuses informations. Serait-il possible également d’avoir accès à cette fiche de suivi ?

    Je vous souhaite une agréable journée

    Reply
  • Sébastien FAYER says:

    Bonjour,
    Merci pour ce blog et tous les détails pratiques qu’il comporte. Je suis comme certains autres lecteurs, j’ai du mal à mettre en forme la fiche de suivi. Vous serait-il possible de m’en faire parvenir un modèle?
    Si j’ai bien compris, la fiche de formation est établie pour chaque session de formation d’un même module. Pouvez-vous me le confirmer?
    Avec mes remerciements

    Reply
  • Yoann says:

    Bonjour !
    Merci infiniment pour votre bloc et vos précieux conseils. Est-il possible de recevoir le modèle de fiche de suivi svp ?
    Merci d’avance !
    Belle journée,
    Yoann

    Reply
    • Bonjour,
      je vous ai envoyé par mail un exemple de fiche de suivi accompagnée d’un exemple de compte-rendu de formation.
      En rouge, les items utiles pour les indicateurs de Qualiopi.
      Attention : c’est un exemple, elle n’est pas parfaite et est destinée aux formations intraentreprise ! N’hésitez pas à l’adapter à votre manière de travailler.

      J’ai ajouté le “guide des OF” à tout hasard …
      Bonne chance !

      Reply
  • Bénédicte says:

    Bonjour,
    Un immense merci pour ce partage précieux d’information et d’expérience.
    Est-il encore possible de bénéficier de l’envoi de la fameuse fiche de suivi?
    Merci pour votre démarche et votre envoi!

    Reply
    • Bonjour,
      je vous ai envoyé par mail un exemple de fiche de suivi accompagnée d’un exemple de compte-rendu de formation.
      En rouge, les items utiles pour les indicateurs de Qualiopi.
      Attention : c’est un exemple, elle n’est pas parfaite et est destinée aux formations intraentreprise ! N’hésitez pas à l’adapter à votre manière de travailler.

      J’ai ajouté le “guide des OF” à tout hasard …
      Bonne chance !

      Reply
  • bonnet sandra says:

    Bonjour,

    J’ai découvert votre blog sui est une vraie mine d’or pour la compréhension de Qualiopi et sa mise en œuvre.
    Vous parlez très souvent d’une fiche de suivi de formation.
    Est ce possible de me la partager svp.
    Merci d’avance et bonne continuation
    Sandra Bonnet

    Reply
  • Line GRUBER says:

    Bonjour,
    merci pour ce blog si précieux. Pourriez vous m’envoyer la fiche de suivi qui revient à plusieurs reprises dans les explications,
    Merci beaucoup :)))

    Reply
  • Perinel says:

    Bonjour, et merci pour ces informations que je consulte religieusemment pour la préparation de l’audit. Serait-il possible que vous m’envoyiez la fiche de suivi ?
    Merci et bien cordialement

    Reply
  • Stine says:

    Un grand merci pour toutes vos informations ! Je les utilise pour notre audit de contrôle qui approche 😉
    Votre fiche de suivi m’interpelle, est-il possible de la recevoir ?
    Vous en remerciant par avance.

    Reply
  • Bonjour,
    Je me lance et malgré plusieurs demandes faites a mes collègue personne ne voulais m’aider et la je tombe sur votre blog Merci bcp pour toutes ces explications
    pourriez vous me partager la fiche de suivi qui regroupe toutes les indications?
    please
    Merci d’avance

    Reply
  • Guillaume Gaubert says:

    Bonjour et merci pour tous vos bons conseils. Nous sommes en train de monter un dossier qualiopi pour créer un centre de formation.
    Est-il encore possible d’obtenir un exemple de votre fiche de suivi ?

    Merci

    Reply
  • Angélique says:

    Bonjour, votre blog est absolument fantastique ! Félicitations pour tout ce travail !
    Est-il toujours possible d’obtenir la fameuse fiche de suivi par mail ?
    D’avance merci.

    Reply
  • anissa M says:

    Bonjour,
    je découvre votre site internet et il m’est d’une aide précieuse car on souhaite lancer un organisme de formation basé sur des formations en elearning. Tout est nouveau pour nous.

    Je souhaitais également recevoir la fiche de suivi dont vous mentionnez, pourriez vous me la faire parvenir svp?

    merci ! organisez vous des webinars

    Reply
  • BOURION Jean-Christian says:

    Bonjour,
    Un grand merci pour la clarté et la qualité de votre blog !
    Je ne suis pas original, je suis aussi intéressé par votre Fiche de suivi (pour challenger la mienne !), pouvez-vous me l’envoyer ?
    En vous remerciant pour tout
    Bien cordialement
    JC

    Reply
  • Bonjour,
    Egalement en cours de demande de qulification, votre blog est d’une grande ide et je vous remercie pour ces explications extrêmement claire mais je bute aussi sur cette fiche. pourriez vous me l’envoyer ?
    Bien cordialement.

    Reply
  • Merita says:

    Bonjour,
    Je vous remercie pour ce blog, je le trouve très clair et bien détaillé.c’est vraiment d’une grande aide.
    J’ai du mal à comprendre l’indicateur 8: le test de positionnement est-il lié aux prérequis de la formation ?: Nous proposons des formations d’une journée pour des salariés. Ces formations n’exigent aucun pré-requis ( nous avons bien indiqué dans les fiches programme “aucun pré-requis”).Dans ce cas là le test de positionnement reste toujours valable? Avec une formation qui dure une journée la réalisation de ce test devient compliqué.
    Merci pour votre réponse et bonne journée

    Reply
  • Marie says:

    Bonjour,
    Je vous remercie encore une fois pour votre blog instructif, je ne cesse pas de le dire. Merci beaucoup.
    Peut-on considérer le cahier de charge que l’organisme de formation a établi comme une analyse de besoin répondant au critère 4?
    Cordialement

    Reply
  • ODEYE says:

    Bonjour

    Je vous remercie beaucoup tout d’abord pour ce blog qui est très très éclairant !
    j’ai la même question que mes prédécesseurs concernant cette fameuse “fiche de suivi”, pourriez-vous me l’adresser également ?
    bien cordialement

    Reply
  • louise says:

    Bonjour,
    Un grand merci pour votre présentation. Elle est très claire et m’aide beaucoup dans ma compréhension de la certification.
    Je suis également intéressée par le fiche de suivi. Est-il possible de la recevoir par mail?
    Merci beaucoup
    Louise

    Reply
  • François JARA says:

    Bonjour,
    Votre présentation est claire, merci pour toutes ces informations.
    Je serais également très intéressé par le modèle de fiche de suivi que vous voudrez bien me transmettre par mail s’il vous plait.
    Merci infiniment
    Bonne continuation et longue vie à votre blog !

    François

    Reply
  • hassan says:

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour ces conseils et tous ces éléments, j’arrive à mieux comprendre Qualiopi. Vous parlez à plusieurs reprise de la fiche de suivi de la prestation, pourriez-vous me l’envoyer. Merci

    Reply
  • Romain says:

    Bonjour,
    Merci pour la qualité des descriptions du blog.
    Est-il possible d’obtenir la fiche de suivi que vous avez expliqué précédemment?
    Je vous en remercie par avance.

    Reply
  • Bonjour,
    merci pour ce blog si précieux. Pourriez vous m’envoyer la fiche de suivi qui revient à plusieurs reprises dans les explications,
    Merci beaucoup

    Reply
  • Angelique says:

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour ces précieux éléments pour mieux comprendre Qualiopi. Pourriez-vous me faire parvenir la fiche de suivi de la prestation que vous évoquez à plusieurs reprises ? Par avance, merci.

    Reply
  • Marianne says:

    Bonjour,
    Je vous remercie encore une fois pour toutes ces informations. Ce blog est devenu pour moi un référentiel :).
    J’ai une question concernant l’indicateur8:
    Si un organisme de formation propose une formation sans prérequis ( généralement savoir écrire et parler français et avoir un certain niveau scolaire) , l’indicateur 8 reste-t-il valable?

    Reply
  • Bonjour,

    Dans la version 7 du guide de lecture Qualiopi je ne trouve nulle part que l’indicateur 7 n’est plus demandé pour les formations conduisant à un examen pour une certification du répertoire spécifique (RS) de France Compétences. Peut-être avons-nous raté quelque chose ? Merci bcp et bonne continuation….

    Reply
    • Bonjour,
      En fait, il faut regarder l’indicateur 3 qui précise ce que recouvre “certification professionnelle”:

      Dans la version 6 du guide de lecture, on a:
      Certification professionnelle : les certifications professionnelles sont enregistrées au répertoire national des certifications professionnelles ou au répertoire
      spécifique. Elles permettent une validation des compétences et des connaissances acquises nécessaires à l’exercice d’activités professionnelles.

      Et dans la version 7, on a :
      Certification professionnelle : Les certifications enregistrées au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) sont appelées « certifications
      professionnelles ». Elles permettent une validation des compétences et des connaissances acquises nécessaires à l’exercice d’activités professionnelles (article L. 6113-1 du Code du travail).

      Il est donc communément admis que seules les certifications du RNCP sont concernées par Qualiopi.
      Bon courage !

      Reply
  • Aurélie says:

    Bonjour,
    Merci bcp pour toutes ces explications claires et précises. C’est vraiment d’une grande aide.
    Vous parlez à plusieurs endroits de la fiche de suivi qui regroupe toutes les indications
    J’ai vu que vous vous proposiez de l’envoyer par mail
    Est-ce possible de l’avoir ?
    Merci bcp, cdl

    Reply
  • Marianne says:

    Je tiens à vous remercier de l’aide précieux que vous m’ apportez à chaque je vous sollicite.
    Pour l’indicateur 5 est ce que les objectifs opérationnels découlent des objectifs pédagogiques? c’est à dire si par exemple un OF qui propose un programme de formation général et que ce programme peuvent être décliné en sessions adaptées aux besoins des publics, dans ce cas là , il faudra mentionner dans le programme général les objectifs pédagogiques et dans le programme de chaque session les objectifs opérationnels?

    Reply
  • Marianne says:

    Merci infiniment pour toutes ces informations.
    Est ce que les objectifs opérationnels de l’indicateur5 doivent être également mentionnés dans le catalogue du programme de la formation (les rajouter dans la liste des items de l’indicateur1)?
    Merci de votre aide

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>